Vie municipale

Groupe des personnalités

Partager la page :
Imprimer la page :

2019 :

FÉVRIER 2019 :

73% des Français favorables au référendum d’initiative citoyenne *
Plus connu sous l’acronyme R.I.C, le référendum d’initiative citoyenne est l’une des principales revendications des Gilets Jaunes, désireux d’être plus impliqués dans la vie politique du pays, avec une consultation du peuple, plus fréquente, par voie de référendum national, mais également local. L’objectif pouvoir faire entendre sa voix sur les réformes sociétales, économiques, sociales voire environnementales. Pour justifier sa mise en place, les militants du R.IC s’appuient sur la Constitution, article 3, qui définit que « la souveraineté nationale appartient au peuple, qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum ». * (Source : sondage OpinionWay pour LCI – janvier 2019)

 

VOS ÉLUS

Nacer Khouatra, premier adjoint, éducation, enseignement, conseil municipal des enfants et modernisation numérique communale
Yamina Kahoul, développement économique, prospective et commerce
Brigitte Checchini, éducation artistique et culturelle

 

Jupiter et ses rendez -vous manqués !

Durant son intervention télévisée, en décembre dernier, au plus fort de la crise des Gilets Jaunes, le Président de la République a voulu montrer qu’il avait entendu la colère et le désarroi de la population. Il opte pour un changement de ton et de forme mais avec au final pas grand chose sur le fond. Le message passe mal ! Pourtant, l’effort est louable. Il a récité son plan d’action pour redonner du pouvoir d’achat aux Français. Mais le compte n’y est pas et la colère gronde de plus belle. Dès lors, changement de vitesse, le Président a décidé de se livrer à un véritable numéro d’équilibriste annonçant dans la foulée vouloir renouer le dialogue avec le peuple et rencontrer les maires de France… après avoir, dès le début de son quinquennat, mis de côté la parole des corps intermédiaires, des représentants des associations, des élus locaux et surtout des maires. Voilà que la Macronie redécouvre les bienfaits d’un ancrage bien local… Jupiter ici la Terre ! Pourrait-on ironiser. Depuis le Président de la République multiplie les débats marathons, s’emploie à parler « vrai » aux élus locaux, que nous sommes, comme si nous n’avions pas la moindre idée de la situation de la France des territoires. Les problèmes nous les connaissons : désertification médicale, hôpitaux en danger, fermetures des services publics, appauvrissement des retraités, paupérisation de la population, précarisation accélérée des familles monoparentales, etc… Ce n’est pas d’un constat dont nous avons besoin, mais de solutions. Un grand débat pour résoudre de vraies problématiques, oui ! Mais pas un exercice de communication.

VOS ÉLUS

Louis Soulier, sécurité, prévention, Maison de justice et du droit
Henri Bazin, urbanisme, voirie
Gilles Verdu, politique sociale, CCAS, handicap, accessibilitié et espaces verts

JANVIER 2019 :

À l’heure des « fake news » et des « vérités alternatives », il est parfois nécessaire de rétablir simplement les faits. Non pas notre vérité, mais simplement les faits… Petit retour en arrière : lors
du conseil du 3 décembre dernier, certains élus d’oppositions se sont questionnés sur la base d’éléments du rapport de la Chambre régionale des comptes, sur la pertinence du futur groupe scolaire
Freydière-Gare. En évoquant les « 19 groupes scolaires », alors qu’il s’agit en fait de 18 écoles. Les travaux actuellement en cours à l’école Freydière-Gare ne sont qu’une extension de l’actuel, avec
un glissement programmé de l’élémentaire en lieu et place de la maternelle. Les maternelles, quant à eux, intégreront à terme le nouveau bâtiment. D’ailleurs, le prochain conseil municipal donnera lieu à une délibération pour acter officiellement la transformation de cette école en groupe scolaire. On peut également souligner leur absence de connaissance du terrain de ces élus, qui ne connaissant visiblement pas les situations d’accueil complexe des écoles en centre-ville : douze classes à Jean-Jaurès soit 281 élèves et cinq classes pour l’école Édouard-Herriot. Cette dernière ayant nécessité l’installation d’un bâtiment préfabriqué pour répondre aux besoins lors de la dernière rentrée. Une situation à flux tendu donc qui nécessite d’y répondre avec pragmatisme, mais surtout avec une vision sur le long terme. Certes cela représente pour la commune des investissements importants chaque année, dont plus de 5 millions d’euros d’investissement pour l’école Freydière-Gare.
Un choix d’investir pour l’avenir de nos enfants, que la municipalité porte au quotidien afin de permettre à nos enfants d’appréhender les apprentissages dans les meilleures conditions possible et offrir
aux équipes enseignantes des structures adapter pour mener à bien leurs missions. Car l’éducation pour tous est l’un des socles de notre République. Une vision que malheureusement certains élus
ne partagent pas, prenons l’exemple de Marseille, deuxième ville de France, où certaines écoles sont littéralement insalubres au point que certains parents d’élèves soient contraints de faire eux-mêmes
les travaux d’entretien… et ça, ce n’est malheureusement pas une « fake news » !
Nous vous souhaitons une très bonne année 2019…

VOS ÉLUS

Nacer Khouatra, premier adjoint, éducation, enseignement, conseil municipal des enfants et modernisation numérique communale
Yamina Kahoul, développement économique, prospective et commerce
Brigitte Checchini, éducation artistique et culturelle

 

2018 aura été pour la France une année de doutes et d’incertitudes, avec notamment le cri de détresse de cette France des « Gilets Jaunes » qu’on appelle pudiquement « la France silencieuse ». Une année ponctuée de drames avec notamment les inondations meurtrières dans le sud de la France ou les attaques terroristes de Carcassonne, Trèbes et Strasbourg. Une année marquée par les scandales politiques au plus haut sommet de l’État, l’approximation des politiques devant l’urgence climatique et l’impérieuse nécessité de conduire notre pays à vers la transition énergétique. Une année qui a vu la montée du populisme à travers le monde, dans le sillage de Trump, et plus particulièrement en Europe. 2018 est aussi l’année où la France a perdu l’unede ses plus belles voix, en la personne de Charles Aznavour et un hommage de la nation a été rendu au Panthéon à Simone Veil, femme exceptionnelle, qui a oeuvré sa vie durant pour la cause féminine. Mais 2018 restera également une année de victoire, avec la France, Championne du monde de football, une année d’espérance avec la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre et ses célébrations pour la paix. Une année aussi pleine d’espérance, avec la prise de conscience générale et le succès de la pétition pour le climat.
Certes, aujourd’hui, notre pays souffre de nombreux maux, mais il est mu par l’espoir, sa jeunesse, son énergie et surtout par sa solide devise – Liberté, Égalité, Fraternité – qui accompagne quotidiennement notre détermination à bouger les lignes, non pas dans un carcan idéologique ou en suivant des dogmes pré établis, mais en allant vers le mieux. Avec des politiques de santé, d’éducation, de sécurité, économique, culturelle et sportive à la hauteur des espérances des Givordines et des Givordins, qui servent l’intérêt collectif et plus particulièrement notre ville.
Alors pour bien commencer cette année 2019, nous vous souhaitons une bonne année et belle année, pleine de joie et de bonheur…

VOS ÉLUS

Louis Soulier, sécurité, prévention, Maison de justice et du droit
Henri Bazin, urbanisme, voirie
Gilles Verdu, politique sociale, CCAS, handicap, accessibilitié et espaces verts

2018 :

Décembre 2018 :

Carte interactive Givors

Annuaire et carte interactive

Voir les publications de la ville

Services en ligne

Demande d’acte d’état civil Payer en ligne Prendre rendez-vous CNI ou passeport Contacter un service Signaler un problème Métropole de Lyon eau, propreté, voirie Location de salle disponible prochainement
Tous droits réservés : Givors 2019 | Mentions légales | Plan du site | Protection des données personnelles | Réalisation : Agence E-Denzo