Agenda culturel

À la rencontre des locataires : prochaines réunions des comités

Partager la page :
Imprimer la page :

La tournée des locataires avec le comité présidé par Saïd Benzouaï se poursuit pour cette nouvelle année.

Cordonnées par Nabiha Laouadi, adjointe à l’urbanisme, à l’habitat et au droit, ces visites permettent d’échanger avec les habitants, les bailleurs et le comité de locataires.

 Les prochaines rencontres :

  • 04/04/2023 à 14h00 : Les tours
  • 10/05/2023 à 14h00 : Rue du Moulin + Leclerc
  • 31/05/2023 à 14h00 : Centre-ville
  • 21/06/2023 à 14h00 : Bans : Peillon + Abricotiers
  • 13/09/2023 à 13h00 : Yves Farges / Cachin / Casanova
  • 18/10/2023 à 14h00 : Les Vernes : Hô Chi Minh
  • 15/11/2023 à 14h00 : Romain Rolland et Anne Franck+ Duclos
Carte interactive Givors

Annuaire et carte interactive

Voir les publications de la ville

Agenda culturel

Saint-Valentin : dites-le avec des panneaux lumineux !

Partager la page :
Imprimer la page :

Pour la Saint-Valentin, clamez votre amour sur les panneaux lumineux de la ville de Givors

Envoyez votre déclaration d’amour, d’amitié ou de solidarité avant le 9 février (à minuit) via le formulaire ci-dessous.
Il sera diffusé sur les panneaux durant toute la journée du 14 février !

    Saint Valentin : déclarez votre flamme !




    0

     

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Stérilisation des chats errants

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    Éviter la reproduction incontrôlée et stabiliser une population de chats dits « libres »

    La commune de Givors, la SPA et l’association Sans croquettes fixes engagent une démarche commune de capture, de stérilisation et d’identification des chats errants. Les chats stérilisés seront relâchés sur leur lieu de capture.

    Cette démarche a pour objectif d’éviter la reproduction incontrôlée de ces félins et de stabiliser une population de chats dits « libres » sur le territoire. Cela doit permettre de limiter les situations de souffrance animale liée à la malnutrition mais aussi les nuisances liées à la surpopulation.

    La capture des chats sera assurée dans le respect du bien être animal par une équipe de bénévoles de l’association Sans Croquettes Fixes, accréditée par la mairie.

    Cliquez ici pour consulter l’arrêté municipal temporaire relatif à la mise en place de la campagne de capture et de stérilisation des chats errants

    Les prochaines dates et lieux des campagnes de stérilisation des chats errants sont :

    • Centre Ville : du 6 mars 2023 au 07 avril 2023 de 12h à 19h

    dont le périmètre est délimité par :
    La rue Puits Ollier – la rue de l’Egalité – la place Port du Bief – le quai Robichon Malgontier – le quai Georges Lévy – la rue Maximilien Robespierre – la rue Pierre Semard – la rue Vieille du Bourg – la rue Jean-Claude Piéroux – la montée de Montagny – l’allée du Souillat – la rue Saint Gérald

    • Les Vernes : du 17 avril 2023 au 12 mai 2023 de 12h à 19h

    l’avenue Youri Gagarine, la rue Romain Rolland , le Mormantet (limite avec la commune de Grigny), l’avenue de la Commune de Paris, la rue du Docteur Emile Roux, le chemin des Palermes et le chemin de la Forestière (côté Givors, pour ces 2 voiries, la limite se trouve en milieu de voie avec la commune de Beauvallon), le chemin de la Côte à Cailloux, la rue du Docteur Emile Roux et le chemin de Gizard.

    • Freydière et Bans : du 22 mai 2023 au 7 juillet 2023 de 12h à 19h

    La Freydière, dont le périmètre est délimité par :
    Le chemin des Cornets (le long du Gier) – la route d’Echalas – le chemin du Cotéon – la route du Drevet – la Route Neuve – la rue Pierre Semard (côté Ouest) – la rue Aimé Césaire – la rue Fleury Neuvesel.

    Bans, dont le périmètre est délimité par :
    Quai Ethel et Julius Rosenberg – la rue de l’Egalité (côté Sud) – la montée de Badin (côté Est) – la route Neuve – la montée de Bans (limitrophe avec la commune de Loire/Rhône) – la rue Renée Peillon (jusqu’à la limite d’agglomération avec la comme de Loire/Rhône) – l’avenue Anatole France – le chemin des Vorgines – le chemin de la Lône – l’allée Nelson Mandela.

    • Montrond – Saint-Martin de Cornas : du 4 septembre 2023 au 6 octobre 2023 de 12h à 19h

    La route de Mornant – l’impasse de Rive de Gier – la rue de Montrond (dans sa section comprise entrel’impasse de Rive de Gier et la rue des Tuileries) – la rue des Tuileries (dans sa section comprise entre la rue de Montrond et le chemin de Barberet) – le chemin de Barberet (côté Ouest) – le chemin de la Forestière (côté Sud et limitrophe avec la commune de Chassagny au Nord) – la Route Départementale 2 – la Route Départementale 2E – le chemin de Manevieux – la route de Rive de Gier (jusqu’au rond-point de la rue de la Paix, jouxtant l’impasse de Rive de Gier).

    • Plaines-Varissan et Canal : du 16 octobre 2023 au 24 novembre 2023 de 12h à 19h

    Plaines – Varissan, dont le périmètre est délimité par :
    La rue du Moulin – la rue Victor Hugo – la rue Jean Ligonnet – le chemin de Gizard – la rue du Docteur Emile Roux – le chemin de la Côte à Cailloux – le chemin de la Forestière (côté Sud) – le chemin de Barberet – la rue des Tuileries (dans sa section comprise entre le chemin de Barberet et la rue Jean Ligonnet).

    Canal (de la Presqu’île à la cité du Garon), dont le périmètre est délimité par :
    Le quai des Martyrs du 8 février 1962 – la rue Victor Hugo – la rue Jean Ligonnet – l’avenue Youri Gagarine (côté Est) – la rue Romain Rolland (dans sa section comprise entre l’avenue Youri Gagarine et le chemin du Garon) – cité du Garon – le Garon (jusqu’à son embouchure avec le Rhône – le quai de la Navigation).

     

    Pendant cette période, les propriétaires de chats sont invités à s’assurer que leur animal est identifié, ou à le retenir à leur domicile pendant les horaires de capture.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Prépaiement : vers un dispositif plus facile et plus sûr !

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    La mise en place du prépaiement a été soumise au vote du Conseil municipal le 25 mars 2021

    En mettant en place le prépaiement, la Ville de Givors souhaite faciliter les démarches des usagers et alléger la gestion administrative.

    Désormais, le paiement de nombreux services municipaux pourra être effectué par les familles directement en ligne, sur le portail de télé-services mis en place par la Ville. Les familles sans accès aux outils numériques seront reçues par des agents de la Maison des Usagers. Le paiement se fera en amont du service et permettra de valider une réservation.

    Ce nouveau système, qui s’appliquera pour le paiement de la cantine mais aussi pour les activités périscolaires, sera plus simple pour les familles et leur donnera une meilleure visibilité sur les réservations. Il permettra également à la Ville de mieux anticiper les présences et les absences. À la cantine par exemple, il sera utile pour calculer au plus juste le nombre de repas nécessaires, et ainsi lutter contre le gaspillage alimentaire.

    Le système de prépaiement, en permettant d’anticiper les réservations, donnera la possibilité de mieux accompagner les familles en difficultés. En effet, avec le prépaiement, un usager présentant un retard de paiement devra régulariser sa situation avant de pouvoir procéder à toute nouvelle réservation. Dans ces situations, un accompagnement spécifique par le CCAS, dont le budget a justement été augmenté de 11%, sera proposé, afin qu’aucun enfant ne soit pénalisé et que la cantine scolaire ou les activités périscolaires soient accessibles à toutes les bourses.

    Si le moyen de paiement change, les tarifs ont quant à eux été maintenus à leur niveau, et échelonné selon le quotidien familial. Ainsi, la dépense s’échelonne de 0,7 euro à 4,90 euros pour les familles, avec une prise en charge de la commune comprise entre 94,3 % et 60,1 % du coût total du repas.

    Infos pratiques

    Le prépaiement sera proposé aux familles avant la fin de l’année scolaire 2021 pour une première étape de mise en place.
    Pour toute information, n’hésitez pas à vous rapprocher de la Maison des Usagers.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Accompagner les familles jusqu’aux funérailles

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    Le décès d’un proche est une épreuve particulièrement difficile de la vie. Et le coût des obsèques augmente encore ces difficultés. S’ajoute, en plus, la situation particulière depuis maintenant plus d’une année.

    Afin de ne pas peser davantage sur le pouvoir d’achat des Givordines et des Givordins et pour soulager plus encore des proches dans la peine, la Municipalité a décidé :

    • de maintenir les tarifs des concessions qui sont parmi les plus bas de la Métropole ;
    • au-delà du maintien, de supprimer un tarif concernant la dispersion des cendres ;
    • d’autoriser la vente de quatre concessions funéraires déchues. Cette vente permet d’éviter des travaux coûteux et ainsi d’offrir des solutions moins onéreuses pour des familles fragiles financièrement. À titre d’exemple le tarif d’une concession est de 310 euros pour 15 ans, de 800 euros pour un caveau de deux places. L’inhumation en terrain commun est, elle, gratuite pour une période de cinq ans.

    Avec l’une des toutes meilleures maternités du Rhône, les Givordines et Givordins, bénéficient d’un accompagnement de qualité dès leur plus tendre enfance.

    Avec ces mesures, la Ville souhaite aider les familles à traverser la difficile épreuve du décès d’un proche. Elle remplit ainsi son rôle auprès de la population au moment du deuil.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Présence de chenilles processionnaires sur le territoire

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    Les urgences vétérinaires nous signalent une forte présence de chenilles processionnaires sur le territoire.

    Qu’est-ce que la chenille processionnaire  ?

    Les chenilles processionnaires du pin sont des larves du lépidoptère Thaumetopoea pityocampa.

    Ce sont des larves d’un papillon de nuit de couleur grise et d’environ 40 mm qui pond ses œufs dans les pins dans les régions où le climat est doux. Elles sont connues pour leurs poils urticants contenant une toxine très dangereuse pour nos animaux de compagnie.

     

    Quels sont les dangers pour vos chiens et chats :

    dangers-chenilles-processionnaires-givors-animaux
    <
    >

    Plus d’infos ?

    Retrouvez toutes les informations sur la chenille processionnaire sur le site internet des urgences vétérinaires en cliquant ici.

     

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Commerces : le dispositif d’aide à la rénovation évolue

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    La Ville multiplie par cinq l’aide accordée aux commerçants souhaitant effectuer des travaux d’embellissement ou d’accessibilité de leur boutique dans les Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville.

    En 2018, la ville a délibéré pour la mise en place d’un dispositif d’aide à l’investissement pour les commerces situés dans les Quartiers Prioritaires de la politique de la Ville (QPV) en lien avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

    Le principe de ce dispositif était, selon des critères d’éligibilité des commerces (chiffre d’affaires, nombre de salariés, type d’activités, etc.) et des travaux envisagés (accessibilité, vitrine, etc.) de subventionner à hauteur de 20% pour la région et 10% pour la ville, pour un plafond de dépenses éligibles à subventions de 20 000 € HT (soit une subvention maximale de la Ville de 2 000 € HT par dossier).

    Le 28 janvier 2021, le conseil municipal a modifié les modalités du dispositif avec un plafond de dépenses porté à 50 000 € HT et une participation de la ville portée à 20% (soit une subvention cumulée de la Ville de 10 000 € HT).

    L’aide maximale apportée par la ville se trouve ainsi multipliée par cinq, passant de 2 000 € HT à 10 000 € HT !

    Cette aide court jusqu’au 31 décembre 2021, date limite du dispositif cadre de la Région en la matière.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Promouvoir la place des femmes dans l’espace public

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    Lors du Conseil municipal du 25 mars 2021, la municipalité proposera de renommer l’actuelle avenue Wladimir Lénine et de la baptiser avenue Gisèle Halimi, afin de rendre hommage à une grande personnalité historique, malheureusement décédée le 28 juillet 2020 et dont les combats politiques et militants pour les droits des femmes et contre le colonialisme font échos aux engagements et aux actions que mène la Ville de Givors.

    Dans le cadre de la Journée Internationale des droits des femmes, la Ville de Givors souhaite promouvoir la place des femmes dans l’espace public et mène une action volontariste en ce sens. À ce jour, à Givors, seulement 5% des voies de communication ont des noms de femmes, quand plus de 30% portent le nom d’hommes, le reste étant constitué de dates, de noms de lieux ou d’objets. Si les femmes sont nombreuses à s’être illustrées par leurs succès et engagements, qu’ils soient politiques, sportifs ou culturels, peu d’entre elles ont à ce jour l’honneur de voir leur nom attribué à une voie de communication.

    Le nom des rues revêt une valeur hautement symbolique et joue un rôle dans la constitution de la mémoire collective, aussi bien locale que nationale. L’égalité entre les femmes et les hommes exige une égalité réelle des droits et une égalité des représentations.

    La municipalité soumettra au Conseil municipal, lors de sa prochaine séance du 25 mars, une délibération visant à donner le nom d’avenue Gisèle Halimi à l’actuelle avenue Lénine, et ce en accord avec son fils, Serge Halimi. Cette délibération permettra à la ville de Givors de rendre hommage à une femme qui, par ses combats pour l’égalité entre les peuples et entre les femmes et les hommes, aura considérablement marqué le XXe siècle et aura contribué de manière décisive au progrès social.

    Les partenaires de la Ville, en particulier La Poste, et les habitantes et habitants de la future avenue Gisèle Halimi, ont été contacté(e)s par les services de la Ville et seront accompagné(e)s autant que nécessaires dans les démarches administratives liées à ce changement de nom de l’avenue.


    Les noms de rue structurent nos imaginaires et notre mémoire. Mettre à l’honneur aujourd’hui Gisèle Halimi, avocate brillante et militante engagée, c’est permettre aux jeunes filles de voir qu’elles ont le droit de choisir leur avenir, c’est offrir un modèle dont elles peuvent s’inspirer pour bâtir l’avenir qu’elle souhaite. Pour nous toutes et tous, c’est aussi un rappel du combat qu’il nous faut mener, encore aujourd’hui, pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes et pour le respect des droits humains. Avec toute l’équipe municipale, je le mènerai. 

    Mohamed Boudjellaba, maire de Givors


    Gisèle Halimi

    Gisèle Halimi est née le 27 juillet 1927 en Tunisie et décédée le 28 juillet 2020 en France. Toute sa vie, elle a été une militante et une combattante, luttant infatigablement pour les droits des femmes, pour l’égalité et pour les libertés de chacune et chacun. Jeune déjà, elle s’est battue pour faire ses études de droit à Paris. Devenue avocate, elle s’engage pour l’indépendance de la Tunisie et de l’Algérie, devenant l’avocate de plusieurs membres du Front de Libération Nationale (FLN). Elle s’est également engagée contre la guerre du Vietnam menée par les Etats-Unis.

    Gisèle Halimi est aussi célèbre pour avoir signé, en 1971, le manifeste des 343 femmes déclarant avoir avorté et réclamant le libre accès à la contraception et la légalisation de l’avortement. En 1972, elle défend Marie-Claire Chevalier, poursuivie en justice pour avoir avorté après avoir été violée. Elle obtient la relaxe et contribue, par ce procès et par son engagement en sein du mouvement Choisir la cause des femmes, à l’élaboration au vote et à la promulgation de la loi Veil en 1975. Elle lutte également pour l’élargissement de la définition légale du viol.

    Élue députée, en 1981, elle rapporte à l’Assemblée le projet de loi visant à la dépénalisation des relations homosexuelles. Ambassadrice de France à l’UNESCO de 1985 à 1986, elle a défendu sans relâche l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle promeut la parité en politique et devient membre de l’Observation de la parité entre les femmes et les hommes qu’elle a contribué à créer. Dans les années 2000, elle soutient l’harmonisation des droits des femmes entre les états membres de l’Union européenne, prônant l’alignement sur les législations les plus favorables. Elle n’hésitera jamais à élever sa voix contre les obscurantismes.

    Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse de la ville de Givors concernant ce projet.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    La ville achète de nouveaux locaux

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    D’une pierre deux coups

    La Ville s’est portée acquéreuse des locaux vacants de la Sécurité sociale et de la CAF. Un investissement qui permettra le regroupement de services, notamment médicaux.

    La Municipalité a décidé, lors du conseil municipal du 28 janvier, d’acquérir les locaux de deux « institutions » givordines, la Sécurité sociale et la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Ces acquisitions sont d’autant plus importantes qu’elles se situent à la « frontière » de Ville et de Canal. Elles rassureront celles et ceux qui redoutaient une bétonisation du quartier. Les petits commerçants devraient également profiter d’un flux de population supplémentaire.

    La Ville se retrouvera donc avec de belles surfaces (572m² et 1180m²), qui pourront héberger de nombreuses activités, et une offre de services importante tournée principalement vers le médical. Des travaux seront lancés dès que possible. Une fois ces travaux finis, l’installation d’une maison pluriprofessionnelle de santé, regroupant des acteurs de santé libéraux, est prévue. Le projet est construit en concertation avec une association de 11 professionnels. Les bâtiments pourraient également abriter une activité d’analyse biologique, ou une offre complémentaire
    d’accueil de jeunes enfants sur le territoire. La Municipalité réfléchit aussi à d’autres projets pour ce site combiné, par exemple pour la formation. L’acquisition représente un investissement total de près d’1,2 million d’euros.

    Cette opération immobilière s’inscrit dans la nouvelle dynamique voulue par la majorité municipale, soucieuse de proposer l’offre médicale la plus complète dans notre commune.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    La végétalisation des cours d’écoles se poursuit !

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    Après l’école Jean-Jaurès, au mois d’octobre, c’est l’école élémentaire Louise Michel qui bénéficie désormais d’un espace de verdure !

    250 m2 de béton ont été remplacés par un espace végétalisé, comprenant des emplacements potagers, ainsi qu’un pommier. Un deuxième arbre sera planté prochainement. Le 8 janvier dernier, Mohamed Boudjellaba, maire de Givors, Laurence Frety, première adjointe et Azdine Mermouri, adjoint à l’éducation, se sont rendus à l’école pour découvrir cet espace végétalisé et remercier les agents municipaux pour l’excellent travail réalisé au cours des derniers vacances scolaires. En effet ces travaux ont été effectués entièrement par la ville, pilotés par le centre technique municipal, grâce à une collaboration entre de nombreux services (protocole, espaces verts, brigade d’intervention rapide, le garage) et en partenariat avec l’Éducation Nationale.

    L’objectif est de végétaliser progressivement les cours de toutes les écoles de Givors, pour des espaces éducatifs et plus de fraîcheur pour nos enfants.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Propreté : collecte supplémentaire pour le centre-ville

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    Collecte supplémentaire, bilan de la brigade propreté : la Ville fait de la propreté une priorité. Et ne réussira qu’avec une prise de conscience de la population.

    Dès le 1er mars une collecte supplémentaire destinée aux ordures ménagères sera mise en place dans le centre-ville par la Métropole de Lyon. Celle-ci doit permettre de limiter la taille des bacs pour les copropriétés du centre-ville et améliorer les conditions de stockage à l’intérieur des locaux. La propreté est le critère le plus visible pour toute personne arrivant dans une ville. La vision de gros containers sur les trottoirs est particulièrement désagréable. La nouvelle collecte vise donc aussi à l’amélioration de notre cadre de vie. Les réceptacles devront être rentrés dans les locaux à poubelles le plus rapidement possible après l’enlèvement des ordures ménagères, comme ce devrait déjà être le cas aujourd’hui. Des recherches seront entreprises pour identifier celles et ceux abandonnant des sacs sur les trottoirs. Des verbalisations débuteront dans les prochaines semaines. Il pourra en être de même pour les habitants surchargeant les bacs. Les containers gris restent à la charge des propriétaires. La fourniture de bacs de tri, leur remplacement ou réparation sont gratuits auprès de la Métropole sur justificatif de la possession d’un bac gris et de leur bonne utilisation.


    “Après la mise en place de la “brigade propreté”, l’obtention d’une collecte supplémentaire pour le Centre ville est une bonne nouvelle. J’appelle à la responsabilité de toutes et tous pour assurer la propreté de notre ville et des biens communs !”

    Mohamed Boudjellaba, maire de Givors


    Infos pratiques :

    • Collecte les mardis, jeudis & vendredis dans le périmètre gare de Givors-ville-Étoiles.
    • Collecte sélective maintenue pour les immeubles possédant des bacs.
    • Silo accueillant la collecte sélective pour les résidents des Étoiles, place de la Liberté.

     


    C’est le poids, en tonnes, de déchets ramassés en novembre et décembre 2020 à Givors par la nouvelle « brigade propreté ». C’est 10 tonnes de plus que précédemment, avant la mise en place de la brigade ! La propreté est principalement une compétence métropolitaine. Elle est toutefois un objectif prioritaire de l’action municipale. Pour offrir une ville propre aux Givordines et Givordins, l’action institutionnelle devra s’accompagner d’une mobilisation citoyenne ! Un seul déchet jeté sur la voie publique est une nuisance pour tous les habitants.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Agenda culturel

    Les villes de Givors et Grigny obtiennent le label « Cités éducatives » !

    Partager la page :
    Imprimer la page :

    L’équipe municipale fait de l’éducation de nos enfants sa priorité, pour lutter contre les inégalités de destin qui ne cessent de se creuser depuis de nombreuses années. L’obtention du label « Cités éducatives » pour le territoire Givors-Grigny apportera des moyens conséquents pour tisser les liens entre les acteurs de l’éducation de nos enfants, pour qu’ils ne fassent qu’une seule et même équipe au service de leur insertion et de leur épanouissement.

    Ce dispositif concerne en premier lieu les quartiers prioritaires de la Politique de la ville, qui ont besoin de moyens supplémentaires depuis de très nombreuses années. En mettant en avant les parents d’élèves, en renforçant les alliances éducatives entre les services de l’État, les enseignants, les services municipaux ainsi que les acteurs associatifs, et en encourageant l’ambition de nos enfants, le label « Cités éducatives » créera une dynamique nouvelle et bénéficiera à l’ensemble du territoire givordin et grignerot. Les premières rencontres préparatoires à la candidature ont montré tout l’intérêt de ces échanges entre partenaires, pour tirer les deux villes vers le haut !


    L’obtention du label « Cités éducatives » est une bonne nouvelle pour la Ville de Givors, explique Mohamed Boudjellaba, maire de Givors. Il est la concrétisation en actes de notre projet : construire ensemble notre avenir, pour nos enfants, et avec tous nos partenaires ! Nos enfants sont l’avenir de notre territoire. C’est pourquoi nous investissons pour eux, pour leur épanouissement et pour leur réussite ! Avec le maire de Grigny, avec le député de la circonscription, avec l’éducation nationale et avec le préfet, nous avons œuvré ensemble, et cette collaboration étroite a permis à notre territoire de devenir une cité éducative !”


    Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse de la ville de Givors concernant l’obtention du label.

    cités éducatives givors
    <
    >

     

    Retrouvez toutes les informations relatives au label Les cités éducatives sur leur site internet en cliquant ici.

    Carte interactive Givors

    Annuaire et carte interactive

    Voir les publications de la ville

    Accès directs

    Demande d’acte d’état civil Payer en ligne Prendre rendez-vous CNI ou passeport Métropole de Lyon eau, propreté, voirie Prendre rendez-vous avec le maire ou un élu Signaler un problème
    Tous droits réservés : Givors 2019 | Mentions légales | Plan du site | Accessibilité | Protection des données personnelles | Réalisation : Agence E-Denzo